DUT Génie civil – construction durable en rentrée décalée

DUT Génie civil – construction durable en rentrée décalée

Le Département Génie-civil – construction durable propose une rentrée décalée en semestre 1 en janvier 2018 pour la préparation du DUT GC-CD.

Vous êtes titulaire d’un BAC S ou STI2D et souhaitez vous réorienter au second semestre ?
Le département Génie civil – construction durable vous propose d’intégrer un groupe à faible effectif en janvier pour l’obtention du DUT GC-CD en juillet, deux ans 1/2 après être entré en formation.

Objectifs

Former des cadres intermédiaires qui seront en charge de l’étude et de l’exécution des travaux de construction.

La polyvalence des diplômés GC-CD leur permet de s’intégrer dans tous les corps de métier du bâtiment et des travaux publics.

Recrutement sur dossier et éventuellement entretien début janvier.

Les candidats doivent être titulaires d’un BAC S ou STI2D toutes options.

Le dossier de candidature doit comprendre :

  • les 3 bulletins de première et de terminale,
  • le relevé de notes du BAC,
  • une lettre de motivation dans laquelle sera précisé le cursus en cours.

Il doit être adressé au département GC-CD avant le 11 décembre 2017 par voie postale ou par mail. La décision du jury de recrutement sera transmise le 11 janvier 2018.

Ce semestre est ouvert en priorité aux étudiants du département n’ayant pas validé leur S1 en janvier et qui souhaitent redoubler immédiatement.

Les places restantes pourront permettre d’accueillir des étudiants en réorientation, sélectionnés sur dossier et éventuellement un entretien courant janvier.

Attention : les candidats refusés sur APB pour la rentrée de septembre 2017 ne sont pas acceptés.

Organisation du semestre décalé (DUT sur 2 ans 1/2 au total)

  • Les candidats admis au semestre décalé intégreront le département GC-CD le 22 janvier 2018 et suivront les enseignements du semestre 1 du DUT GC-CD. Le jury de fin de semestre aura lieu en juillet 2018.
  • En septembre 2018, si leur semestre 1 est validé, ces étudiants intégreront le semestre S2 décalé également. Le jury aura lieu en janvier 2019. Si le S1 n’est pas validé, ils pourront le redoubler directement ou changer d’orientation.
  • En janvier 2019, si leur semestre S2 est validé, ils devront effectuer un stage long, sinon ils redoubleront le S2.
  • En septembre 2019, ils débuteront leur seconde année avec la promotion 2018-2020.

Le programme est identique au DUT GC-CD :

  • Sciences

– Mathématiques
– Physique appliquée et mécanique des structures

  • Sciences et techniques

– Équipements techniques
– Géotechnique
– Stabilité des constructions en béton armé et des structures métalliques ou en bois

  • Technologies

– Construction
– Dessin sur table et DAO/CAO
– Organisation de chantier, matériaux et topographie

  • Communication

– Informatique appliquée
– Langues
– Projet personnel et professionnel (PPP)
– Techniques d’expression et de communication

  • Activités  professionnelles

– Projets tuteurés
– Projet de fin d’études
– Stages : 2 stages en entreprise d’une durée totale minimale de 10 semaines

Le projet personnel et professionnel (PPP)

Il permet à l’étudiant de se faire une idée précise des métiers du génie civil et de ce qu’ils nécessitent comme aptitudes personnelles afin de concevoir son parcours de formation. Il aide également l’étudiant à s’orienter vers une poursuite d’études ou une insertion professionnelle immédiate.

Les projets tuteurés (300 h)

Les sujets des projets à réaliser éventuellement pour des entreprises ou des collectivités locales permettent notamment à l’étudiant d’acquérir une méthodologie de conduite de projets et de mettre en pratique des savoirs et savoir-faire (recherche documentaire, proposition de solutions).

Le projet de fin d’études

Il permet à l’étudiant de mettre en application les connaissances acquises et de prendre le recul nécessaire à leur complète assimilation à travers la réalisation d’un projet pratique long.

Les stages

Ils visent à mettre l’étudiant en situation professionnelle et l’amènent à développer des compétences techniques et relationnelles.

Consulter le programme détaillé (programme pédagogique national)

Consulter les modalités de contrôle de connaissances :
au 1er et 2e semestres
au 3e et 4e semestres 

Après le DUT : intégrer le marché du travail ou poursuivre ses études

Débouchés

Les diplômés qui choisissent d’intégrer le marché du travail après leur DUT peuvent assumer les responsabilités d’un cadre opérationnel dans chacune des phases d’un projet de BTP (études, conception, construction, réhabilitation, maintenance…) :

  • sur les chantiers de bâtiment : chef de chantier ou conducteur de travaux tous corps d’états, chargé d’affaires pour les corps d’états techniques et architecturaux,
  • sur les chantiers de routes-VRD : chef de chantier ou conducteur de travaux sur des chantiers de Voiries et Réseaux Divers (VRD), routes et ouvrages d’art,
  • dans les structures d’études et de contrôle en tant que projeteur : ils assistent les ingénieurs et réalisent les plans, les notes de calculs, le chiffrage, en phase d’avant projet, d’étude et d’exécution.

Les titulaires du DUT Génie civil – construction durable peuvent également travailler dans les collectivités locales en tant qu’adjoint technique ou dans certaines administrations, après concours, comme vérificateur du bâtiment et des travaux publics.

Informations supplémentaires sur les débouchés :

Poursuites d’études

Après l’obtention du DUT, les diplômés en Génie civil – construction durable peuvent opter pour une poursuite d’études courtes en licence professionnelle ou pour une poursuite d’études longues jusqu’au bac+5 (écoles d’ingénieurs, masters, etc.).

Quelques exemples de poursuites d’études :

- Au département Génie civil – construction durable de l’IUT de Cergy-Pontoise :

- À l’UFR sciences et techniques de l’université de Cergy-Pontoise :

- Dans d’autres établissements :

  • Licences professionnelles dans le domaine de la conduite de travaux (Toulouse, Marne-la-Vallée), de la maîtrise de l’énergie (Toulouse, Ville-d’Avray, Marne-la-Vallée), de la construction bois, de l’économie de la construction, etc.
  • Écoles d’ingénieurs en alternance : école des mines d’Alès, INSA Toulouse, Cesfa BTP Nanterre, ESITC Caen ou Cachan, ENI Saint-Étienne, HEI Lille, CNAM Champagne-Ardenne ou Picardie, ESIPE Marne-la-Vallée, etc.
  • Écoles d’ingénieurs en formation initiale : INSA Lyon, Rennes, Toulouse, ESTP Cachan, ESITC Caen ou Cachan, ENI Saint-Étienne, réseau Polytech, ENS Cachan, etc.
  • Prépa ATS (Clichy, Versailles, Laxou, etc.) en un an pour élargir les possibilités d’intégrer une école d’ingénieurs.