Licence professionnelle Métiers de l’industrie : mécatronique, robotique Parcours Mécatronique

Licence professionnelle Métiers de l’industrie : mécatronique, robotique Parcours Mécatronique

Dans le cadre de cette licence professionnelle, l’IUT est membre de l’association Thésame, ler réseau mécatronique européen dédié à l’industrie, à la formation et à la recherche.

Qu’est ce que la mécatronique ?

La norme NF E 01-010 (2008) définit la mécatronique comme une « démarche visant l’intégration en synergie de la mécanique, l’électronique, l’automatique et l’informatique dans la conception et la fabrication d’un produit en vue d’augmenter et/ou d’optimiser sa fonctionnalité »

Dans les faits, la mécatronique doit permettre de concevoir des produits industriels présentant des performances qui n’auraient pas pu être atteintes en considérant séparément les différentes technologies.

Objectifs

  • Former en un an, par la voie de l’alternance, des cadres intermédiaires capables de concevoir, de contrôler et de commander des systèmes mécatroniques complexes.
  • Ils pourront intervenir à la fois sur la mécanique, l’électronique et l’informatique tout en gérant les différentes étapes de projets industriels et en encadrant des équipes de spécialistes.
  • Ils sauront maîtriser les outils informatiques de DAO, de simulation et de pilotage de ces systèmes.

Recrutement sur dossier et entretien de titulaires d’un bac+2 :

– DUT ou BTS des domaines mécanique, électronique ou des domaines connexes (BTS assistant ingénieur…),
-Bac+2 à caractère scientifique.

Formation accessible aux personnes relevant de la formation continue.

Voir les modalités pour candidater

La formation dure un an de septembre à septembre avec un total de de 34 semaines en entreprise (congés payés compris). Le rythme de l’alternance est le plus souvent le suivant :

  • 2 semaines à l’IUT,
  • 2 semaines en entreprise.

À partir du mois de juin et jusqu’à leur soutenance en septembre, les étudiants sont en entreprise

  • Harmonisation (3 modules au choix parmi 4)
    - Mathématiques
    – Mécanique
    – Électronique
    – Informatique
  • Cœur de métier : électronique
    - Électronique capteurs
    – Contrôle-commande
    – Conversion électro-mécanique
    – Automate programmable industriel
    – Robot et vision
  • Cœur de métier : mécanique
    - Résistance des matériaux
    – CAO écoconception
    – CAO écoconstruction
    – Maintenance
    – Fiabilité
    – Mécatronique du futur
  • Transversalité
    - Gestion de projet – Qualité
    – Communication – Management
    – Anglais
  •  Projets tuteurés
  • Activités professionnelles

Consultez les modalités de contrôles des connaissances

Le diplômé pourra travailler dans les secteurs où la mécanique est associée à l’électronique (automobile, aéronautique, ferroviaire, robotique, santé…) et notamment en bureau d’études, en préparation de la production, en production, en contrôle qualité et en service après-vente.

Quelques exemples de métiers :
– mécatronicien
– automaticien.

Consultez les résultats de l’enquête sur le devenir des diplômés 2015 de LP Mécatronique 6 mois après l’obtention de leur diplôme

Listes des entreprises ayant recruté dans ce cursus

Aéroport de Paris

Renault

PSA

National Instruments

General Electric

Safran

Kévin, diplômé en 2015. Il a intégré la licence professionnelle Mécatronique après un BTS systèmes électroniques et est actuellement technicien en CDI chez Lenoir Handi Concept. : "C’est une formation intéressante qui offre de nombreux débouchés."

Adrien, diplômé en 2015. Il a intégré la licence professionnelle Mécatronique après un BTS Systèmes électroniques et est actuellement technicien IVVQ (intégration, vérification, validation et qualification) en CDI Chez Thalès Air Systems. : "Très bonne formation qui m'a permis d'accroître mes connaissances dans différents domaines tels que la mécanique, l'électronique et la robotique. La licence m’a permis d'accéder à une grande variété de métiers."

Damien, diplômé en 2014 et actuellement en CDI chez Othua en tant que roboticien/automaticien : "Cette licence professionnelle apporte des connaissances en rapport direct avec ce que l'on fait dans l’industrie. C'est un vrai plus dans un CV que d'avoir une expérience d'un an en alternance dans une entreprise."

Mickaël, diplômé en 2014 et actuellement en CDI chez Safran SNECMA en tant que technicien supérieur qualité : "Formation générale qui permet d'accéder à une multitude de métiers."