Licence professionnelle Systèmes automatisés, réseaux et informatique industrielle Parcours Métiers de la supervision

Licence professionnelle Systèmes automatisés, réseaux et informatique industrielle Parcours Métiers de la supervision

Formation en alternance

Objectifs

Former en un an, en alternance, des cadres intermédiaires qui sauront réaliser, installer et maintenir un système automatisé.
Les diplômés auront les compétences nécessaires à l’exercice du métier d’automaticien :
– liste de points,
– schéma électrique et/ou électropneumatique,
– câblage,
– programmation (IEC 61131-3),
– mise en réseau,
– supervision (PCVUE).

Recrutement sur dossier et entretien de titulaires d’un bac+2 :

• DUT GEII, R&T, MP, GIM,
• BTS CRSA, MI, CIRA, IRIS, ATI, SIO,
• L2 du domaine sciences et technologies.

Formation accessible aux personnes relevant de la formation continue.

Voir les modalités pour candidater

La formation dure un an de septembre à septembre avec un total de de 34 semaines en entreprise (congés payés compris).

Le rythme de l’alternance est le plus souvent le suivant :

  • 2 semaines à l’IUT,
  • 2 semaines en entreprise.

A partir du mois de juin et jusqu’à leur soutenance en septembre, les apprentis sont en entreprise.

  • Unité d’harmonisation-savoir de base
    - Mathématiques appliquées
    – Electricité-Schémas
    – Electronique-Fonctions de base
    – Réseau de communication
    – Mise en oeuvre systèmes
  • Système et réseau
    - Electronique capteurs
    – Asservissement régulation
    – Contrôle commande
    – Réseau industriel
    – Sécurité des réseaux
  • Automatisme et informatique industrielle
    - Système automatisés
    – Supervision des systèmes
    – Informatique – programmation
    – Régulation numérique
    – Bases de données
  • Disciplines transversales
    - Gestion de projet et démarche qualité
    – Communication et management
    – Anglais
  • Projets tuteurés
  • Activités professionnelles

Consultez les modalités de contrôle des connaissances

L’évolution des automates programmables industriels utilisés dans tous les systèmes électriques de l’industrie ainsi que les départs massifs en retraite font apparaître des besoins en cadres intermédiaires aptes à s’adapter aux technologies de demain.

Le diplômé pourra travailler dans les secteurs suivants :
– aéronautique,
– automobile,
– construction électrique,
– agroalimentaire,
– agricole (matériel),
– santé,
– économie d’énergie, etc.

Exemples de métiers :
– responsable technique en automatismes (développement et programmation de systèmes automatisés, mise en réseau et supervision des systèmes automatisés),
– chargé d’affaires en réseaux industriels, commandes et process.

Consultez les résultats de l’enquête sur le devenir des diplômés 2015 de LP Systèmes automatisés, réseaux et informatique industrielle 6 mois après l’obtention de leur diplôme

Listes des entreprises ayant recruté dans ce cursus

Schneider Electric

Techma

Renault

Comeca

PSA

Safran - Snecma

Wago Contact

Adrien, diplômé en 2015. Il a intégré la licence professionnelle SARI après un BTS Electrotechnique et est actuellement technicien supérieur en études électrotechniques. : "Une bonne formation que je recommande."

Mustapha, diplômé en 2015. Il a intégré la licence professionnelle SARI après un DUT GEII et est actuellement automaticien en CDI chez Soccas. : "Formation enrichissante. J’encourage les jeunes à faire cette formation car on apprend beaucoup de choses et on obtient une expérience professionnelle en même temps. Cela facilite l’insertion professionnelle par la suite. On sort de cette formation avec un bon bagage technique."

Fabrice, diplômé en 2014 et actuellement en CDI chez AKUOENERGY en tant que chargé de supervision : "Cette formation apporte les connaissances nécessaires pour travailler dans le domaine des automatismes et des réseaux."

Kévin, diplômé en 2014 et actuellement en CDI chez Schneider Electric en tant technicien téléservice et chargé d'affaire en gestion technique du bâtiment : "Un domaine où l'on trouve beaucoup de travail."