LP Biologie analytique et expérimentale – parcours Biologie de la cellule eucaryote/parcours Microbiologie

LP Biologie analytique et expérimentale – parcours Biologie de la cellule eucaryote/parcours Microbiologie

NOUVEAUTÉ : ouverture en septembre 2017 du parcours Microbiologie en partenariat avec l’ESTBA (Ecole Supérieure des Techniques de Biologie Appliquée).

Contacts à l’ESTBA pour le parcours Microbiologie :
- Murielle LAFONTAINE, murielle.lafontaine@estba.org, 01 43 71 40 73
- Cathy GUILBOT, cathy.guilbot@estba.org, 01 43 71 46 77

Objectifs du parcours Biologie de la cellule eucaryote

Former des techniciens supérieurs et des assistants ingénieurs spécialisés dans l’étude des cellules eucaryotes (humaines, animales ou levures) pour répondre aux besoins des départements R&D des laboratoires industriels et publics.

Objectifs du parcours Microbiologie

Former des assistants techniques d’ingénieurs polyvalents en analyses ayant les compétences nécessaires pour s’insérer dans les laboratoires de microbiologie dédiés aux domaines agroalimentaires, cosmétiques, pharmaceutiques, médicaux ou de la dépollution.

Admission aux deux parcours

Recrutement sur dossier et entretien de titulaires d’un bac+2 :
• DUT GB,
• BTS Biotech., Bioanalyses & contrôles, ABM,
• L2 Biologie,
• L2 BCPST (Biologie Chimie Physique et Sciences de la Terre).

Formation accessible aux personnes relevant de la formation continue.

Voir les modalités pour candidater

 

Rythme du parcours Biologie de la cellule eucaryote

Formation en alternance de 12 mois (septembre à septembre) :

  • 6 semaines en entreprise (35 semaines au total sur un an)
  • 3 semaines à l’IUT (17 semaines au total sur un an) – Site de Pontoise (Saint-Martin)

Rythme du parcours Microbiologie

Formation en alternance de 12 mois (septembre à septembre) :

  • 35 semaines en laboratoire de microbiologie
  • 14 semaines de formation à l’ESTBA (56 rue planchat – 75020 Paris)
  • 3 semaines de formation à l’IUT (site de Saint-Martin à Pontoise)

Programme du parcours Biologie de la cellule eucaryote

Formation technique

  • biologie cellulaire et culture de cellules
  • expérimentation animale
  • techniques de biologie moléculaire et génie génétique
  • techniques de biochimie, immunologie
  • pratiques en pharmacologie et toxicologie
  • techniques analytiques
  • histologie

Formation scientifique

  • biologie cellulaire, moléculaire et génétique
  • expérimentation animale : réglementation, éthique et méthodes alternatives
  • biologie structurale, métabolique et enzymologie
  • hématologie – hémostase – immunologie – virologie
  • pharmacologie et toxicologie
  • biomatériaux – thérapie cellulaire
  • biostatistiques

Formation aux outils de communication et à la vie en entreprise (commun avec le parcours microbiologie)

  • communication
  • anglais
  • informatique
  • connaissance des métiers
  • bonnes pratiques de laboratoire et bonnes pratiques de fabrication
  • hygiène et sécurité
  • gestions des déchets
  • qualité

Projet tuteuré

Activités professionnelles

Consulter les modalités de contrôle des connaissances

Programme du parcours Microbiologie

Formation technique

  • microbiologie appliquée à la fermentation
  • HACCP
  • microbiologie appliquée à l’agroalimentaire
  • microbiologie appliquée à l’environnement
  • microbiologie appliquée à la pharmacie

Formation scientifique :

  • étude du micro-organisme
  • systématique microbienne
  • identification microbienne génomique
  • identification microbienne classique

Formation aux outils de communication et à la vie en entreprise (commun avec le parcours microbiologie)

  • communication
  • anglais
  • informatique
  • connaissance des métiers
  • bonnes pratiques de laboratoire et bonnes pratiques de fabrication
  • hygiène et sécurité
  • gestions des déchets
  • qualité

Projet tuteuré

Activités professionnelles

Débouchés du parcours biologie de la cellule eucaryote

Les jeunes diplômés peuvent intégrer des postes tels que : assistant ingénieur d’études, de recherche et de développement, technicien biologiste en recherche et développement, technicien biologiste ou biochimiste en laboratoire d’analyse industriel.

Au sein de laboratoires publiques ou privés (R&D) dans différents secteurs :

  • pharmaceutique,
  • développement de biomatériaux médicaux,
  • ingénierie tissulaire,
  • biotechnologies,
  • cosmétique,
  • fournisseurs de réactifs,
  • hospitalier,
  • police et gendarmerie scientifiques.